Lostmarc’h

Pointe de Lostmarc’h et Cap de la Chèvre

Après une année bien chaotique avec ce confinement, il était temps de prendre des vacances bien méritées… Direction la Bretagne pour reprendre son souffle et découvrir un coin qui nous appelle depuis un moment, la Presqu’île de Crozon.

On a choisi de « s’isoler » un peu pour trouver du calme et du silence comme on apprécie, et ce petit coin dénommé Lostmarc’h a été parfait, accès au sentier côtier immédiat et fenêtre sur l’océan, tout en ayant la ville de Crozon à dix minutes.

Ici on retrouve une végétation fleurie et bien verte pour notre plus grand bonheur… Et en même temps le sentier côtier et ses bruyères n’est même pas à cinq minutes…

Les premiers jours sont un peu chaotiques, et soleil et temps gris se succèdent dans une même journée, les températures restent douces et nous permettent de découvrir tout simplement les alentours…

le menhir restant sur la pointe de Lostmarc’h rythme mes matinées par des petites visites sur le sentier côtier en guise de réveil…

Finalement, le temps se sera arrangé après le premier week-end, et nous aura permis de profiter d’après-midi agréables, et ainsi de randonner dans des coins tous plus étonnants les uns que les autres.

Tout d’abord sur les bords de l’Aulne, embouchure du canal de Nantes à Brest, pour découvrir le Pont de Terenez vue de la rivière…

la bière locale, un délice…

Puis du côté de Roscanvel, pour enfin accéder au Fort des Capucins et s’amuser de voir un phoque à quelques mètres de nous…randonnée raccourcie par une légère pluie au niveau de la Pointe de Cornouaille mais qui nous aura permis d’arpenter ces chemins chargées d’histoire…

la Pointe de Cornouaille

Pour rester toujours dans le coin et après deux journées avec plus de neuf kilomètres pour chaque sortie, on a pris le chemin le lendemain de l’île de l’Aber et son fortin pour un tour plus restreint, mais un panorama sur l’anse de Morgat splendide…

Une journée pluvieuse suivra, mais avec un petit tour à Camaret …

Depuis très longtemps, les Monts d’Arrée m’attiraient, une petite visite de la forêt légendaire de Huelgoat, ses rochers spéciaux et sa roche tremblante de 137tonnes notamment , est l’occasion de revenir en croisant tous les plus grands sommets de la Bretagne sur le chemin (Roc’h Trevezel 385m et Tuchenn Kador 385m aussi près de la route), non sans s’arrêter sur un des plus célèbres, le Mont St Michel de Brasparts (381m), sa chapelle du XVIIème siècle (qui aurait succédait à un temple celte voué au culte solaire) et son panorama à 360°.

Pour mon anniversaire, un autre « must » à voir, la Pointe du Raz ! on y était passé il y a quelques années, mais en mer en direction de l’île de Sein… il était temps de corriger ce manque et enfin fouler ce bout de France ! Partis de la plage de la Baie des Trépassés, un fois de plus un magnifique après-midi de randonnée sur le chemin côtier avec des vues magnifiques sur les phares de Tevenec, la Vieille et l’Île de Sein plus loin…

Et après ces quinze jours de promenades, randonnées, dégustation de crêpes, cidres, chouchen, bières locales, et de vie au bord de l’océan et dans cette pointe parsemée de chemins en tout genre, il sera temps de rentrer dans notre Occitanie…

Toutes les photos du périple en lien ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.