Escapade roussillonnaise…

Besoin d’air et de grands espaces à la fin de cet hiver, direction la côte mais pour le premier jour ça sera une étape dans l’histoire cathare de l’Occitanie, au coeur de Peyrepertuse et Quéribus.

Peyrepertuse sur sa crête ne se distingue quasiment pas depuis la vallée, mais quand on arrive à son pied on comprend mieux le nom de « citadelle du vertige » et de vaisseau amiral…

Au loin les Pyrénées enneigées sous un ciel bien bas…

Le village de Duilhac sous Peyrepertuse, et au loin se distingue le donjon de Quéribus…

Le temps trop couvert ne nous engage pas à faire Quéribus dans la foulée, le vent d’ouest est fort, ce qui rend les températures ressenties pas très hautes… la soirée se passera à l’auberge de Cucugnan.

Le lendemain matin, le ciel bleu et le grand soleil nous redonne l’espoir de bien profiter de notre deuxième journée et surtout de voir un panorama exceptionnel en haut de Quéribus… et ce fut le cas.

Nous sommes à l’ouverture du château, le site pour nous seuls pour un moment…

Le Mont Tauch…

La visite est impressionnante, à 728m d’altitude, après être passé par les différentes enceintes pour accéder enfin au coeur de la citadelle, et cette salle du pilier central dans le donjon…

La vue est tout simplement splendide sur la vallée roussillonnaise, et cet axe entre Perpignan et Foix… sous nos yeux le vignoble de Maury et surtout le Massif du Canigou si captivant!….

Depuis Quéribus, la vue de l’autre côté sur Cucugnan et Peyrepertuse:

La terrasse du donjon offre une vue à 360° tout bonnement exceptionnelle… on comprend mieux l’intérêt stratégique d’une telle forteresse au-dessus du passage du Grau de Maury et pour surveiller les passages d’envahisseurs dans la plaine…

Après une matinée mémorable, direction la plaine, et la côte pour passer l’après-midi autour de l’étang de Peyriac de Mer, et finir notre mini séjour à Gruissan.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.